Ontécoute.ch

Pourquoi ne pas consommer?

Dernière modification: 16 octobre 2019

  • De nombreux·euses jeunes pensent que la cigarette est mauvaise pour la santé, qu'elle coûte cher, qu'elle pue, et que ça n'apporte rien.
  • D'autres souhaitent ne jamais boire d'alcool parce qu'ils·elles ont vécu dans leur entourage une situation douloureuse de consommation qui les a marqué·e·s.
  • Pour certain·e·s, le fait de connaître les dangers possibles est une raison suffisante de ne pas consommer.

Même si on ne veut pas consommer, il n'est pas toujours facile de dire non. Par exemple, lorsqu'on se retrouve dans un groupe qui boit de l'alcool et qu'on ne souhaite pas en boire, on peut parfois l'affirmer clairement. Mais, il arrive que certaines personnes insistent et la certitude qu'on avait est d'un coup moins claire.

Alors que faire ?

Peut-être que la première chose à faire est de justement choisir le groupe de personnes avec lequel tu passes du temps. Si ce sont des personnes que tu respectes et qui te respectent, il est facile de dire non et les autres n'insisteront pas. Mais tu ne peux pas toujours choisir et parfois tu peux invoquer certaines excuses qui permettent d'éviter de devoir faire face à la pression des autres. Par exemple dire que tu ne fumes pas parce que cela te donne de l'asthme, que tu ne bois pas parce que tu prends des médicaments ou parce que tu ne supportes pas l'alcool.

Quelques trucs pour apprendre à dire « non »

  • Autour de la consommation

Questions & Réponses

Anonyme et gratuit : tu peux poser tes questions et un·e spécialiste y répondra dans les 2 jours ouvrables. Tu peux aussi découvrir celles posées par d’autres jeunes.

Forum

Tu as envie de parler de tout et de rien, d’échanger sur des événements de ton quotidien, de parler de ton travail ou de tes études, de pousser un coup de gueule sur un sujet qui te touche et avoir l’avis d’autres personnes, c’est ici.

Articles liés

Actualités

Le CHUV propose une étude sur les pressions ressenties en psychiatrie

Cette étude est pour toutes les personnes de 18 à 65 ans, avec un suivi psychiatrique (actuel ou passé), qui ont reçu un diagnostic psychiatrique et dont le français est suffisant.
> En savoir plus
> Remplir le formulaire d'enquête

Les cicatrices du slutshaming

Les moqueries, les insinuations, les insultes ; elles ont leur impact direct sur une personne. Raza s’est refermée sur elle-même lorsqu’elle a subi du slutshaming pendant son adolescence. > Découvrir le podcast