Ontécoute.ch

Suicide

Dernière modification: 22 septembre 2021

Parfois, les individus peuvent penser qu’il serait plus simple de disparaître, que cela règlera les problèmes. Lorsqu’ils·elles pensent à disparaître, ils·elles ne pensent pas que ce sera définitif, sans retour.

Mais le suicide est un acte irréversible qui marque la fin de la vie.

La répétition de comportements à risque, comme les alcoolisations importantes, la prise de toxiques ou encore les relations sexuelles non protégées, les accidents à répétition, etc., est à prendre au sérieux.

Le suicide en chiffres

En Suisse, le suicide est la première cause de mortalité des 15-19 ans, à égalité avec les accidents de la route. Chez les 20-24 ans, c'est la première cause de décès.

Beaucoup de jeunes font des tentatives de suicide, n'en parlent jamais et n'accèdent pas à une structure de soins.

Il existe une différence entre femmes et hommes :

  • Les femmes sont beaucoup plus nombreuses que les hommes à avoir fait une tentative de suicide
  • Il y a cependant plus d'hommes que de femmes qui décèdent d'un suicide

Pourquoi le suicide ?

La mort est souvent envisagée comme un apaisement, pour mettre fin à cette souffrance.
Ça commence par un évènement dur à vivre : une dispute, une rupture amoureuse, une situation vécue comme un échec, etc. Pour chacun·e c’est différent, dans un contexte particulier et avec une accumulation de plusieurs facteurs.
Peuvent venir ensuite des idées noires auxquelles les individus essaient de ne pas penser. Parfois elles deviennent envahissantes. Se sentir confus·e, perdu·e, ne voir aucune issue ou penser au scénario suicidaire peut arriver.

Le suicide n’est pas un choix. C’est lorsque la personne croit ne plus avoir de choix qu'elle pense au suicide.
  • Violence contre moi

Questions & Réponses

Anonyme et gratuit : tu peux poser tes questions et un·e spécialiste y répondra dans les 2 jours ouvrables. Tu peux aussi découvrir celles posées par d’autres jeunes.

Forum

Tu as envie de parler de tout et de rien, d’échanger sur des événements de ton quotidien, de parler de ton travail ou de tes études, de pousser un coup de gueule sur un sujet qui te touche et avoir l’avis d’autres personnes, c’est ici.

Articles liés

Actualités

Le CHUV propose une étude sur les pressions ressenties en psychiatrie

Cette étude est pour toutes les personnes de 18 à 65 ans, avec un suivi psychiatrique (actuel ou passé), qui ont reçu un diagnostic psychiatrique et dont le français est suffisant.
> En savoir plus
> Remplir le formulaire d'enquête

Les cicatrices du slutshaming

Les moqueries, les insinuations, les insultes ; elles ont leur impact direct sur une personne. Raza s’est refermée sur elle-même lorsqu’elle a subi du slutshaming pendant son adolescence. > Découvrir le podcast