Ontécoute.ch

Ma sœur cache des choses dans sa chambre

5 juin 2022

Question (2003)

Bonjour,

Je viens vers vous, car je suis totalement démunie. J'avoue avoir honte, mais c'est ma façon de me préoccuper de ma soeur (de tout juste 15 ans).

Étant seule chez moi, je suis allée "fouiller" dans sa chambre pour voir si elle avait des choses suspectes (car je sais qu'elle en avait, mais pas quoi). Au fur et à mesure, j'ai trouvé de nombreuses boites de puff, une trousse avec du matériel pour rouler des cigarettes, plusieurs sachets de shit/beuh (?), un téléphone (le soir, notre mère lui prend son "vrai" téléphone pour pas qu'elle soit dessus la nuit), ainsi qu'une lame de rasoir et des papiers avec du sang.

Je ne sais pas quoi faire, n'étant pas proche d'elle et ne voulant pas déposer ce "poids" sur les épaules de ma mère (car le fait de savoir que ma soeur ne va pas très bien la fait énormément souffrir). Je me haïs, car elle suit de plus en plus le chemin que j'ai suivi (seulement par rapport aux lames). Je me dis que si j'avais demandé de l'aide bien plus tôt (à son âge) par rapport à mon état mental, elle n'aurait pas être pas eu mon exemple et ne serait pas en train de faire toute ces choses maintenant.

Je ne sais réellement pas quoi faire, aidez moi.
Merci d'avance pour votre réponse.

  • Amitié, Amour, Famille
Réponse

Bonjour

Vous êtes préoccupée, car vous avez trouvé différents objets qui supposent que votre sœur consomme des substances et s'automutile. Vous ne savez pas quoi faire pour lui venir en aide. Votre réaction montre que vous vous souciez de votre sœur et de votre mère et démontre donc une grande sensibilité aux autres. Néanmoins, vous semblez également culpabiliser de votre propre santé mentale, en vous sentant responsable de celle de votre sœur.

Comme vous avez pu l'expérimenter, demander de l'aide est souvent difficile et peut prendre du temps. Le fait que vous n'ayez pas demandé de l'aide tout de suite ne vous rend pas pour autant responsable de la souffrance de votre sœur. Chaque histoire, situation, vécu est différent, et il convient maintenant de vous demander comment vous pouvez utiliser votre propre expérience pour aider votre sœur à trouver l'aide dont elle a besoin.

Nous vous encourageons à ne pas rester seule avec l'inquiétude que vous ressentez pour votre sœur. Serait-il envisageable pour vous d'aborder le sujet directement avec votre sœur, en lui disant ce que vous avez découvert et ce que cela vous fait ressentir ? En comprenant votre préoccupation, et en partageant vos expériences communes, cela pourrait faire prendre conscience à votre sœur qu'elle a besoin d'une aide extérieure.

Vous pouvez également lui transmettre le numéro du 147, une ligne d'écoute et de conseils pour les jeunes, disponible 24h24, gratuite et confidentielle. Elle peut aussi s'adresser au·à la psychologue de son école ou à un·e autre professionnel·le.

Vous mentionnez ne pas vouloir rajouter un poids sur les épaules de votre mère en lui en parlant. Il est douloureux d'apprendre que son enfant va mal, mais souvent l'entourage sent déjà ce mal-être, sans pouvoir mettre de mots dessus. Comprendre concrètement ce qui se passe peut alors être un soulagement et permettre ensuite de trouver des solutions pour venir en aide.

En parallèle de ces démarches, il est important aussi de ne pas vous oublier, et de sentir quand cette situation devient trop lourde pour vous. Si votre sœur est en souffrance, elle a besoin d'une aide professionnelle, et l'accompagner dans cette recherche d'aide est déjà beaucoup. Mais ce n'est pas à vous de la soigner. Si la situation devient trop lourde à porter, n'hésitez pas à poser vos limites et à vous confier à une personne extérieure ou à un·e professionnel·le.

Nous vous souhaitons le meilleur, ainsi qu'à votre sœur,

l'équipe ontécoute

Dernière modification: 6 juin 2022

Les dernières questions

Voir les autres questions du thème