Ontécoute.ch
31 août 2022 - Par GalaSan (Garçon / 1997 / Suisse, Neuchâtel)

Les relations amoureuses, de plus en plus compliquées...

Bonjour tout le monde,
Je suis un garçon, et depuis toujours j'ai eu beaucoup de peine à aborder une fille de manière générale et dans n'importe quelle circonstance. Étant extrêmement timide depuis l'enfance, je n'ai jamais eu le courage de discuter avec une fille qui me plaisait si bien que je n'ai eu que très très peu de rencontres féminines et de relations amoureuses.

N'étant pas un adepte des applications à cause du côté superficiel et artificiel de celles-ci, je me trouve véritablement complexé aujourd'hui à l'idée d'avoir quasiment toujours été célibataire. C'est seulement ces 2/3 dernières années que j'ai réussi à rencontrer quelques filles mais chacune de ces rencontres m'a mené vers une conclusion amicale beaucoup trop rapide, et majoritairement à cause du fait que les filles en questions ne savaient pas où elles en étaient dans leur vie, pas prête à s'engager ou cherchant à se concentrer sur elle-même.

De déception en déception, je trouve que les relations d'aujourd'hui sont très délicates déjà à amorcer, puis à faire durer sur le long terme. Je trouve qu'il y a donc beaucoup de facteurs qui rendent la chose compliquée. Le facteur personnel avec ma timidité et le fait de ne pas savoir comment aborder et m'y prendre me bloque beaucoup. N'ayant pas forcément confiance en moi avec les filles, je peine à trouver l'occasion de me jeter à l'eau. Avec tous les stéréotypes que l'on entend à propos du harcèlement et du féminisme, les hommes se retrouvent eux aussi un peu perdus face à une femme, on perd nos moyens. Bien entendu c'est une fausse croyance mais j'ai l'impression qu'il faut être parfait sous toutes les coutures pour pouvoir plaire : être bon cuisinier, musclé, avoir de l'humour, pleins de passions, un cercle social conséquent, de l'argent... Cette espèce d'idéalisation que l'on trouve sur les réseaux sociaux est selon moi très toxique et rend les relations hyper élitistes et compétitives nous poussant sans cesse à se comparer les uns aux autres quitte à devenir quelqu'un d'autre et à perdre son identité propre. À l'inverse, de mon côté je continue de perdre confiance en moi dans mes relations, encore et encore. Et malheureusement, les filles ne font jamais le premier pas pour ma part et je trouve cela dommage à notre époque où nous prônons l'égalité des sexes. Pour moi, c'est devenu une science à part entière dont je n'ai pas encore trouvé les clefs ou la recette.

Personnellement je ne sais plus quoi faire pour bien faire. Si je m'engage trop, la fille se sent étouffée et stressée, si au contraire je prends mes distances, elle ne relance absolument rien et c'est à moi de reprendre le flambeau tant bien que mal ce qui en devient pénible à comprendre.

Il y a aussi le facteur "pas de chance" qui pour moi se résume à un mauvais timing, car déjà prise, fin de relation ou autre aspect personnel. D'autres prétendent ne pas avoir de temps à accorder et préfèrent se concentrer sur leurs ambitions personnelles et professionnelles et recherchent des relations de courtes durées. Dans certains cas et ne sachant pas comment exprimer la chose que ce soit verbalement ou par écrit, les discussions se terminent par des malentendus ou des quiproquos, résultant en friendzone au mieux ou au "ghosting" au pire où, du jour au lendemain nous devenons de véritables inconnus. Toute cette situation me préoccupe car même si je sais qu'une grande partie du problème vient de moi, je partage avec quelques amis les mêmes constats.

De plus, je trouve que les lieux de rencontre sont eux aussi de plus en plus compliqués que ce soit dans les transports en commun, dans la rue, au travail car il y a cette peur de déranger, chacun est dans sa bulle et tout le monde vit à 200 à l'heure. Et personnellement les soirées, je n'arrive tout simplement pas à draguer avec le regard de toutes les personnes autour.

Bref, suis-je le seul à partager ce point de vue ? Autant les filles que les gars, je suis curieux de savoir comment vous vous y prenez pour ne pas perdre "espoir" si je puis dire...

Merci d'avance.

Réponses

  • 31 août 2022 - romh273 (Garçon / 1998 / Suisse, Vaud)

    Salut !

    Moi aussi, j'ai beaucoup de peine avec ça et je me reconnais dans de nombreux points que tu as évoqués. Je déteste les applis de rencontre mais aborder quelqu'un me semble pourtant mission impossible… J'ai parfois l'impression de passer à côté de quelque chose que tout le monde a déjà compris naturellement

    Malheureusement, je n'ai pas de solution miracle pour toi, j'essaie simplement de relativiser un peu…

    Enfin bref, je tenais juste à te remercier pour ton (très) long texte ;D Ca parait un maigre réconfort, mais ça fait du bien de savoir que certaines personnes comprennent nos points de vue et que nous ne sommes pas complétement seuls dans notre cas

  • 31 août 2022 - Jyun_Hwang (Fille / 2003 / Suisse, Genève)

    Je suis d’accord avec toi, perso je sais plus comment faire Nn plus, mais je vais essayer de t’aider quand même! Comme on dit les conseil on les donne mais on les suit pas.

    Personnellement pour aborder quelqu’un qui me plait, que je connaisse cette personne ou non, je me dis que dans tout les cas je vais me faire envoyer f**tre mais que du coup je dois tout faire pour obtenir le oui!!

    Après je sais pas comment tu te trouves physiquement, si tu es bien avec toi même ou non, si tu ne l’es pas déjà là il y a un problème, demande toi si c’est a cause de l’image que tu devrai avoir d’après la société ou juste que tu ne te conviens pas.

    1: si c’est la société, arrête immédiatement car en essayant de rentrer dans les « moyennes de la société » tu te perds et tu risque de finir par te trouver encore moins beau qu’avant ( si le « parfait » physique de la société ne te conviens pas évidemment)

    2: si c’est toi qui ne te trouve pas physiquement attirant ou je sais pas… bien battit etc etc.. regarde ce que tu pourrai faire pour te plaire. ( si possible car il ne faut pas oublier que les problèmes physiques ne sont pas forcément « « « réparable » » »)

    3: si le « problème » n’est pas le physique mais le psychique alors là c’est la Même chose, trouve le « problème » et modifie le. ( si possible car il ne faut pas oublier que tout ce qui est psychologique n’est pas forcément « « « réparable » » »)

    Maintenant, te mets pas la précision, sa sert à rien, je sais pas quel âge tu as mais peu importe que tu aies 12 ou 40 ans, tu as tout le temps de trouver ta moitié. Se mettre la pression parce que: « tel et tel sont en couple » parce que: « la religion veut sa » parce que: « papa et maman m’ont dit que… »ou encore parce que: « la société a dit que.. » bah non en fait va à ton rythme.

    Et j’ai envie de finir par te dire que dans tout les cas peu importe ce que tu feras tu seras toujours le moche et le beau de quelqu’un, le c*n et l’intelligent de quelqu’un donc te prends pas la tête souris, vis ta vie et va vers la meuf de tes rêves et parle lui honnêtement, si elle te recarde méchamment s’est elle qui vaudra rien dans l’histoire, parce que tu auras eu le courage. Mais au contraire elle peut te dire oui et tu seras parti pour un rêve éveillé.

    Et t’inquiète je suis toute aussi célibataire que toi à cause de tout ce que tu as cité donc t’inquiète pas 💪🏻

  • 31 août 2022 - GalaSan (Garçon / 1997 / Suisse, Neuchâtel)

    Hello,

    Effectivement, même sentiment. Il y a cette pression extérieure aussi de part les amis, la famille ou les proches où l'on constate que c'est presque anormal, âgé d'un quart de siècle "déjà" de ne pas être en couple alors que de nombreuses personnes ont déjà eu bons nombres de relations, certains sont même fiancés et d'autres ont carrément un petit en route ! Totalement, je ressens vraiment ce complexe de passer à côté d'une énorme partie de ma vie et de ma jeunesse, comme si il me manquait un chapitre à mon histoire mais que pour bien des personnes c'est quelque chose de naturel et d’instinctif.

    On me dit toujours que l'amour arrivera lorsque l'on s'y attend le moins. Je suis d'accord que l'amour doit être provoqué, cela ne va pas me tomber du ciel mais néanmoins après les quelques échecs et la frustration qui en découle, je n'arrive pas à trouver mon courage dans ces rencontres.
    Je me rends malade psychologiquement à ce niveau là alors que tout le reste dans ma vie roule (presque) très bien. Tout ce que j'ai entrepris je l'ai fais avec motivation et détermination (études, passions, sport, culture... ) et ça a toujours payé, parce-que j'étais maître de moi-même et que je ne dépendais presque de personne d'autres, je savais où je voulais aller et je m'en suis donné les moyens. Mais pour les femmes, je perds tous mes moyens. Cela me préoccupe à tel point que je lis pleins d'article, regarde pleins de vidéos pour du coaching pour essayer de trouver le courage de me lancer et de comprendre un peu mieux la psychologie et ce qui me bloque (parfois à juste titre...). C'est quelque chose qui me tracasse profondément et je m'en veut de ne pas avoir cette facilité auprès de la gente féminine.

    Merci à toi de m'avoir répondu, je suis en effet "soulagé" de voir que nous sommes plusieurs dans ce cas mais si je t'aurais souhaité que ce ne soit pas le cas^^. Ce qui serait super c'est de pouvoir se voir en vrai et de pouvoir en discuter, échanger là autour.

  • 24 septembre 2022 - siya (Fille / 1997 / Suisse, Vaud)

    Hello,

    Je suis une fille est je voudrais apporter mon point de vue.

    On m’a déjà abordé à plusieurs reprises et franchement quand c’est fait avec respect ça m’a toujours fait plaisir et flatter. Ça m’est jamais arrivé de mal parler où avoir un comportement inadéquat face à quelqu’un qui prend son courage à deux mains pour se lancer. Au contraire, je trouve ça vraiment admirable. Pour ma part ( et mon entourage féminin ), je pense qu’il est aussi intéressant de donner une note d’originalité quand vous nous adressez la parole. J’ai remarqué que la plupart du temps c’est souvent des phrases bateau comme : Salut, je te trouve vraiment jolie et j’aimerais faire connaissance avec toi ! Et se qu’on préfère c’est plus plutôt quelques choses de plus recherché. Quelque chose qui pourrait nous pousser à vouloir creuser. Mais dans tous les cas, je pense que c’est toujours bien d’essayer car ça fait toujours plaisir d’entendre de belles choses, que se soit pendant les courses, au travail, au sport, etc… la seule clé et le respect. Je peux comprendre que pour un mec ça soit dure, j’ai moi-même quelqu’un qui fait souvent le premier pas. Donc je sais que ça peut être dur mais si ça marche pas, il faut essayer de passer outre. (Mieux vaut ne pas avoir de regret)

    Cependant, par rapport aux applications de rencontre je partage le même point de vue que vous. En effet, c’est vraiment le côté superficiel qui ressort. Je suis aussi d’accord sur le faites que c’est difficile de rencontrer quelqu’un de nos jours de part la vie qu’on mène. Mais personnellement et pour mes amies filles aussi, nous sommes pas à la recherche de l’homme parfait sans défauts, on ne veut pas qu’il soit le plus beau ou le plus riches ou je ne sais quoi de plus…. Nous sommes plus à la recherche de quelqu’un de sain, ouvert à la communication etc… C’est bien possible que certaines filles soient superficielles dans se qu’elles recherchent mais nous ne sommes pas toutes dans ce panier.

    Pourquoi pas penser à créer une zone, salle ou peu importe, de rencontre pour les jeunes adultes qui aimeraient pouvoir se rencontrer sans barrière! Car nous les filles, nous sommes aussi d’accord avec vous et on aimerais aussi rencontrer des mecs sérieux.

Répondre au sujet

Pour info, tous les messages sont modérés à posteriori par l’équipe de ontécoute.ch. Comment participer ? Découvre les conditions d'utilisation du site et du forum.

Merci de nous aider à faire de ce forum un lieu où l’on se sent bien.

Pour répondre à un sujet ou à écrire un commentaire, tu as besoin de créer un pseudo ou se connecter dans ton compte.

Connecte-toi à ton compte