Ontécoute.ch

Snapchat

Dernière modification: 18 juin 2020

Même s’il ne compte « que » 255 millions d’utilisateur·trice·s, Snapchat est très populaires chez les 13-24 ans, où il est le deuxième média social le plus utilisé après YouTube.

Un Snap, c’est quelque chose d’instantané, qui disparaît rapidement après publication. L’idée de base était donc de proposer un réseau social permettant de garder un semblant de vie privée, car à l’époque, les Snaps disparaissaient du téléphone du·de la destinataire au bout de 8 secondes (mais pas des serveurs). Actuellement, même si tu peux toujours appliquer ce paramètre, tu peux aussi décider de rendre ton Snap éternel. Et d’ailleurs, même en le faisant apparaître que quelques secondes, rien ne t’empêche de faire une capture d’écran d’un Snap que tu souhaites conserver dans ta galerie, quand bien même la personne qui te l’a envoyé souhaitait l’autodétruire. Oui, vas-tu nous répondre, mais Snapchat avertit l’expéditeur·trice que tu as fait une capture d’écran. Et tu as raison ! Sauf si tu as pris quelques précautions avant ta capture. Il existe en effet des manipulations (que l’on ne te dévoilera pas ici !) qui permettent de faire des captures d’écran sans notifications.

Soit donc vigilant·e lorsque tu utilises cette application, car même si elle promet l’anonymat et la suppression de tes traces, il n’en est rien en réalité. Pour en savoir plus, tu peux cliquer sur les liens ci-dessous :

Les paramètres de confidentialité Snapchat

Snap map

  • Réseaux ou médias sociaux

Questions & Réponses

Anonyme et gratuit : tu peux poser tes questions et un·e spécialiste y répondra dans les 2 jours ouvrables. Tu peux aussi découvrir celles posées par d’autres jeunes.

Forum

Tu as envie de parler de tout et de rien, d’échanger sur des événements de ton quotidien, de parler de ton travail ou de tes études, de pousser un coup de gueule sur un sujet qui te touche et avoir l’avis d’autres personnes, c’est ici.

Articles liés

Actualités

Le CHUV propose une étude sur les pressions ressenties en psychiatrie

Cette étude est pour toutes les personnes de 18 à 65 ans, avec un suivi psychiatrique (actuel ou passé), qui ont reçu un diagnostic psychiatrique et dont le français est suffisant.
> En savoir plus
> Remplir le formulaire d'enquête

Les cicatrices du slutshaming

Les moqueries, les insinuations, les insultes ; elles ont leur impact direct sur une personne. Raza s’est refermée sur elle-même lorsqu’elle a subi du slutshaming pendant son adolescence. > Découvrir le podcast