Ontécoute.ch

Mettre ses limites, un travail d'équipe

Dernière modification: 17 février 2022

Opinion_exchange
Dans une relation, mettre ses limites, c’est pouvoir donner des repères à l’autre. C’est aussi pouvoir se respecter. Dire non à l’autre, c’est parfois se dire oui à soi !

Lorsqu'on n'est pas d'accord avec quelque chose et qu'on aimerait se sentir respecté⸱e, il est important de l'exprimer et de poser ainsi ses limites.

Par exemple, lorsque tu es gêné⸱e par certaines questions, que tu as besoin d'espace ou encore que tu as la sensation qu'on ne t'écoute pas, comment y répondre sans entrer dans le conflit ?
Que ce soit avec sa famille, ses amis ou ses amoureux⸱ses, il est important de pouvoir se respecter et s’écouter, mais c’est souvent plus facile à dire qu’à faire !

Voici quelques pistes concrètes pour trouver des manières de poser ses limites :

Dire les choses avec simplicité

Parfois, on se complique avec toutes sortes d’explications parce qu’on a peur de blesser l’autre. Cela peut amener une communication plus compliquée et la personne en face risque de se crisper. Si tu as par exemple envie de passer du temps seul⸱e, dis-le simplement. Il n’est pas nécessaire de se justifier.

Éviter les reproches

On tombe assez facilement dans les reproches quand on sent qu'une limite est dépassée. Le problème, c’est que ça ne fait pas avancer. Par exemple, si quelqu’un entre dans ta chambre sans frapper, lui dire : « tu ne respectes jamais mon intimité ! » ne va sans doute pas être très efficace. Simplement s'en tenir aux faits et lui rappeler ton besoin d'être averti⸱e par un signal comme frapper à la porte pourrait être plus efficient. Même si parfois, il faut le rappeler à plusieurs reprises.

Communiquer non verbalement

C’est le premier niveau de communication : froncer les sourcils, dire « aïe », se reculer, avoir une position fermée, etc. Le plus souvent, c’est une réaction spontanée/un réflexe, comme quand quelqu’un te marche sur le pied sans faire exprès. Elle peut se substituer à un message verbal en transmettant un message bien plus percutant que les mots.

Négocier

Quand on fait une demande, elle est parfois refusée par l'autre. Ça veut peut-être dire que ta limite atteint la sienne. C'est le moment de prendre le temps de discuter des besoins de chacun⸱e et d’être créatif⸱ve⸱s pour trouver une solution. La négociation est une voie à double sens, un scénario où tu parles et écoutes en même temps. Prendre le temps d'écouter va t'aider à garder ton calme et à éviter que les émotions ne prennent le dessus.

Tant que la discussion est présente, c'est que la collaboration est toujours possible
  • Famille
  • Améliorer son estime de soi

Questions & Réponses

Anonyme et gratuit : tu peux poser tes questions et un·e spécialiste y répondra dans les 2 jours ouvrables. Tu peux aussi découvrir celles posées par d’autres jeunes.

Forum

Tu as envie de parler de tout et de rien, d’échanger sur des événements de ton quotidien, de parler de ton travail ou de tes études, de pousser un coup de gueule sur un sujet qui te touche et avoir l’avis d’autres personnes, c’est ici.

Actualités

Le CHUV propose une étude sur les pressions ressenties en psychiatrie

Cette étude est pour toutes les personnes de 18 à 65 ans, avec un suivi psychiatrique (actuel ou passé), qui ont reçu un diagnostic psychiatrique et dont le français est suffisant.
> En savoir plus
> Remplir le formulaire d'enquête

Les cicatrices du slutshaming

Les moqueries, les insinuations, les insultes ; elles ont leur impact direct sur une personne. Raza s’est refermée sur elle-même lorsqu’elle a subi du slutshaming pendant son adolescence. > Découvrir le podcast